Châteaux et demeures du Pays Catalan – Les ruines de Panissars

Le col de Panissars est situé sur la commune française du Perthus et la municipalité espagnole de La Jonquera.

 

Dans l’antiquité, Panissars était un petit village, dont il ne reste à présent seulement quelques vestiges. Ce lieu était traversé à la fois par la Via Domitia et la Via Augusta.

 

La voie domitienne, créée à partir de 118 av. J-C, est d’ailleurs conservée en totalité dans sa largeur.

        

Un lieu unique, sur lequel, en 71 avant Jésus-Christ, le général Pompée fit édifier son trophée, monument signifiant ainsi sa victoire sur les Ibères, qui définissait dans les temps anciens la frontière entre la Gaule et l’Hispanie.

 

Ce trophée est le premier exemple de ce type de construction monumentale célébrant la suprématie de Rome sur le monde méditerranéen et européen.

 

Sa forme architecturale s’inspirait de grands monuments, pour la plupart disparus de nos jours. Les ruines de ce trophée en font aujourd’hui les plus vieilles ruines de trophées romains au monde.

 

En 1285, les troupes du roi de France Philippe le Hardi y subirent une sévère défaite face à celles du roi Pierre le Grand d’Aragon. Cette bataille du col de Panissars mit un terme à la croisade d’Aragon qui opposait les deux royaumes.

 Philippe le Hardy    Pierre le Grand d’Aragon

 

Sur ce col se trouve un cimetière militaire et, à proximité, la nouvelle borne-frontière no 569 en granit.

  

En contrebas du col, près du réservoir et de la redoute de Panissars, la pyramide frontière no 568 sépare les deux pays.

 

 À deux cent cinquante mètres vers l’ouest, la pyramide frontière no 567 surplombe le site archéologique du même nom.

Merci Frigoulette…. à bientôt !