Dis-moi Frigoulette, c’est quoi la Tour de Querroig ?

Rattachée à la France par le Traité des Pyrénées en 1659, la ville de Banyuls-sur-Mer était un passage obligé pour les troupes espagnoles en quête d’envahir le Roussillon.

 Louis XIV et de Philippe IV dans l’Île des Faisans en 1659 – Traité des Pyrénées, signé par le cardinal Mazarin et Luis de Haro

Le Château de Querroig ou tour de Querroig était un ensemble médiéval du Xe siècle au sommet du pic de Querroig à 670 mètres d’altitude à la frontière entre la France et la Catalogne.

Le lieu est mentionné en 981 sous la forme Cario rubio, puis en 1385, le castrum de Carroig.

Vestiges de la Tour

La tour faisait partie du système de surveillance des rois de Majorque, composé d’une succession de tours de garde pouvant se faire des signaux de l’un à l’autre.

Jacques Ier d’Aragon dit le Conquérant

A droite, la bannière du Royaume de Majorque portée lors de l’enterrement de Charles Quint en 1558.

Des chemins d’information ont ainsi existé, pour ramener des messages d’alerte des montagnes vers le Palais des rois de Majorque ou le château royal de Collioure.

Palais des rois de Majorque – Château de Collioure

La tour de Querroig était en relation avec celle de la Madeloc, plus au Nord.

Tour de la Madeloc – Ruines Tour de Querroig

Merci Frigoulette…. à bientôt