Dis-moi Frigoulette, c’était quoi le château de Pujol ?

Ce château, appelé plus généralement « Tour de Pujol » est une construction massive sur le territoire de la ville d’Argelès-sur-Mer.

Probablement construite durant le XIe siècle sur l’initiative du comte du Roussillon, il ne reste de ce château qu’une grande tour carrée intacte, initialement son donjon. Comme elle est plantée dans un pré parfaitement dégagé, elle est vraiment impressionnante.

Mais en 1143 une guerre locale débuta entre le comte Gaufred et le vicomte Bérenger de Llupia au sujet de Pujol justement. Mieux armé, le comte pu le récupérer militairement.Grosse bataille barbare…

Un accord définitif fut trouvé le 7 des calendes de novembre 1143 entre les deux parties. Surtout une, le vainqueur !

On retrouve le château en 1343, année où le roi d’Aragon, ennemi juré du roi de Majorque tente d’envahir le Roussillon par la force. Ses troupes traversent les Pyrénées, prennent tour à tour Banyuls, Collioure et font le siège devant le château de Pujol. Pas de détail, ça tapait dure !

Blason d’Aragon

Nous sommes le 2 juin 1343. L’assaut est donné, mais Pujol se défend bien.

Repoussé, les assaillants se retirent. Les fourches ont parlé !

Le lendemain ils attaquent la ville d’Argelès, mais là encore les habitants, aidés par une troupe de mercenaires génois parviennent à les repousser.

Ils parviendront toutefois à prendre Pujol , le royaume de Majorque tombe définitivement dans l’escarcelle du roi d’Aragon.

Le dessin ci-dessous représente son architecture interne de façon détaillé. On y voit l’escalier de pierre extérieur qui a été fortement dégradé ainsi que son escalier intérieur permettant de rejoindre l’étage. L’étage supérieur possédait un escalier en colimaçon. Les soubassements sont en forme de pyramide tronquée. Sympa l’appart !

Une association de bénévoles a désherbée et débroussaillée ses alentours récemment, ce qui la met particulièrement en valeur. Bravo à eux.

Merci Frigoulette