Dis-moi Frigoulette, qui était Alfred Sauvy ?

Alfred Sauvy est né à Villeneuve-de-la-Raho le 31 octobre 1898.

Il naît dans une famille de propriétaires terriens originaire de l’Hérault et établie en Roussillon depuis le milieu du XIXe siècle.

Il compte parmi ses ancêtres Louis Ribes, qui fut député des Pyrénées-Orientales à l’Assemblée législative. Son grand-père, Alfred Sauvy, fut conseiller général des Pyrénées-Orientales et son autre grand-père, le général Tisseyre (1838-1937), commandant du XVIIe corps d’armée.

Général Bernard TISSEYRE

Alfred Sauvy fait ses études secondaires au lycée François Arago à Perpignan puis au collège Stanislas de Paris.

Lycée François Arago – Collège Stanislas

Mobilisé, il prend part à la fin de la Première Guerre mondiale.

 

Polytechnicien en 1920, entré à la Statistique générale de la France en 1922, directeur de l’Institut de conjoncture entre 1937 et 1945, Alfred Sauvy a fondé et dirigé l’Institut national d’études démographiques et la revue Population.

Alfred Sauvy élève à l’Ecole polytechnique, promotion 1920

Professeur à l’Institut d’études politiques de Paris puis au Collège de France il a été membre du Haut Comité de la population dès 1939, du Conseil économique et social de 1947 à 1974,  et fut aussi délégué de la France aux Nations unies.

Alfred Sauvy sera fait Grand officier de la Légion d’honneur, il comptait au nombre de ses prix scientifiques le grand prix de l’Académie des sciences morales et politiques en 1984 et le prix des Nations unies en 1990.

Il a publié quelque quarante-cinq ouvrages, souvent mis à jour et traduits en diverses langues, ainsi que des centaines d’articles et chroniques dans des revues scientifiques et dans la grande presse.

Statisticien, Alfred Sauvy a toujours eu la volonté d’améliorer les méthodes de collecte et d’analyse.

Un thème central de tous ses ouvrages, véritable leitmotiv, est la nécessité d’observer sans relâche, au jour le jour, les données de toutes sortes sur la production, l’emploi, les prix, etc., afin de mettre au point des indices significatifs et de déterminer des tendances.

Alfred Sauvy est mort à Paris le 30 octobre 1990.

Sa tombe se trouve au cimetière de l’église Notre Dame de l’Assomption de Montalba-le-Château.