Dis-moi Frigoulette, qui était Étienne Terrus ?

Étienne Terrus, est né le 21 septembre 1857 à Elne.

D’un talent précoce, il part étudier à l’École des beaux-arts de Paris dans l’atelier

d’Alexandre Cabanel en 1878.

 

Très attaché à ses racines, il ne se plaît cependant pas dans la vie parisienne. Il ne se lie pas avec ses condisciples et retourne rapidement à Elne, où il réalise la majorité de ses œuvres.

Le port de Collioure 1890/1900.                                                      La Barque mauve 1890

Cheminant à pied avec son chevalet et son matériel, il peint des vues du Roussillon.

Cimetière et ville d’Elne

Paysage avec pin parasol

Son art reflète l’influence de Jean-Baptiste Camille Corot, de Paul Cézanne et du fauvisme.

Fauvisme : Mouvement pictural français du début du xxe siècle, fondé sur la simplification des formes, l’utilisation de couleurs pures juxtaposées et recherchant l’intensité de l’expression.

Jean-Baptiste Camille Corot

Paul Cézanne

Étienne Terrus est apprécié de son vivant par un grand nombre d’artistes, parmi lesquels George-Daniel de Monfreid, André Derain et Henri Matisse, avec qui il échange une abondante correspondance entre 1905 et 1917.

George-Daniel de Monfreid, André Derain et Henri Matisse

Ami et mentor d’un autre grand artiste roussillonnais, Aristide Maillol qui était au chevet du peintre à son décès le 22 juin 1922.

Aristide Maillol Monument Elne 

Il lui dédia d’ailleurs un monument à Elne.