Les personnages de l’histoire – Jean-Claude Rolland

Jean-Claude Rolland, né le 31 août 1931 à Perpignan et grandit à Montferrer.

Ses parents étaient instituteurs. Lorsque Jean-Claude est lycéen, il s’en va à Montpellier où il obtient son diplôme d’Études Supérieures en espagnol. Il s’intéresse au cinéma et monte à la capitale.

Les débuts sont difficiles. Il fait du théâtre au « Vieux Colombier » et s’exerce au métier chez Tania Balachova.

  

Tania Balachova

À la fin de l’année 1962, il quitte Paris pendant un an et retourne dans son pays catalan. Il devient conducteur de travaux mais souhaite remonter à Paris après avoir gagné un peu d’argent. Il retrouve la troupe de théâtre de ses débuts et cherche à se perfectionner.

 

Son talent attire enfin l’attention de réalisateurs connus, dont Luis Buñuel.

Luis Buñuel

En 1965, il devient Mike sur le tournage du film de Robert Enrico « Les Grandes Gueules », avec Lino Ventura, Bourvil, Marie Dubois, Michel Constantin, Jess Hahn et Paul Crauchet.

Robert Enrico

À l’automne 1966, il s’en va dans le Jura pour tourner « L’Espagnol » de Jean Prat.

Jean Prat  

Avec ces deux films, l’avenir professionnel de Jean-Claude Rolland est très prometteur.

Il a notamment joué dans :

 Les 5 Dernières Minutes (séries)

L’Épingle du jeu

Épreuves à l’appui

1964 – 325 000 francs

Avec Claude Maurier

1965 – La Seconde vérité

 

1965 – Les Grandes gueules

 

Bourvil et Lino Ventura

1965 – Objectif 500 millions

avec Marisa Mell

1966 – L’Espagnol

 

Avec Dominique Davray et France Beucier.

En début d’année 1967, il est condamné par la justice pour un délit mineur. Il ne se remettra pas de cette incarcération. Moralement fragilisé et très affecté, le 10 avril, il se pend dans sa cellule de la prison de la Santé, la veille de la diffusion du film « L’Espagnol » à la télévision.

Bernard Clavel déclara à l’époque : « Il est mort assassiné par un juge d’instruction et par le système pénitentiaire. »

 

Jean-Claude Rolland est inhumé au cimetière Saint-Jacques à Perpignan.

Une salle au Palais des Congrès de Perpignan porte son nom.

Au 1er étage, l’auditorium Jean-Claude Rolland