Les personnages de l’histoire – Jules Pams

Né le 14 août 1852 à Perpignan Jules Pams est l’une des figures les plus emblématiques du département des Pyrénées-Orientales.

  Jules Pams 1910

Avocat de grande envergure, Jules commence la politique tardivement, mais est tout de même élu à 40 ans, conseiller général du canton d’Argelès sur mer.

En 1893 il est élu député des Pyrénées-Orientales jusqu’en 1904, charge qu’il quitte pour devenir sénateur.

En parallèle il entame une carrière nationale en acceptant le poste de ministre de l’agriculture de mars 1911 à janvier 1913 dans les gouvernements Monis, Caillaux et Poincaré,

Ernest Monis, Joseph Caillaux et Raymond Poincaré

puis ministre de l’intérieur de novembre 1917 à janvier 1920 dans le gouvernement Clémenceau.

Georges Clémenceau

En janvier 1913 il tente d’atteindre la présidence de la République, mais échoue face à Raymond Poincaré.

Raymond Poincaré – Jules Pams

Sur le plan personnel Jules Pams s’est marié deux fois. Une première fois avec Jeanne Bardou, l’une des héritières de l’entreprise de papier à cigarettes JOB, puis une seconde avec Marguerite Holtzer.

Portraits de Jeanne Bardou et Marguerite Holtzer

Le nom de Pams est indissociable de la ville de Perpignan, pour laquelle il a tant fait. Face à la médiathèque de Perpignan se trouve l’hôtel Pams, à l’origine une maison de son beau-père Pierre Bardou qu’il a largement transformé en hôtel particulier, le fameux « hôtel Pams ».

 

 

Ce splendide hôtel particulier est racheté par la ville en 1946, 16 ans après la mort de Jules Pams. Il devient alors dépôt d’archéologie, collège d’études juridiques et littéraires, bibliothèque municipale pour être aujourd’hui le siège d’espaces administratifs et culturels

Jules Pams s’éteint le 12 mai 1930 à Paris et est enterré à Port-Vendres. Une statue ailée représentant la paix se trouve à côté de sa tombe.