Les personnages de l’histoire – Louis Amade

Fils de Jean Amade et de Marie-Thérèse Batlle, Louis Amade, est né le 13 janvier 1915 à Ille-sur-Têt

Louis est un enfant sensible, montrant très jeune de grandes dispositions pour la poésie.

Diplômé universitaire à la Faculté de Montpellier, Louis embrasse rapidement la carrière de serviteur de l’État pour être attaché au cabinet du Préfet de l’Hérault en 1937. Après diverses affectations en province, il s’installe à Paris en 1947 et deviendra Préfet, puis conseiller technique auprès du Préfet de Police de Paris en 1958.

Des fonctions qui ne l’ont jamais empêché de se consacrer à la radio, en animant des émissions de variétés que ce soit à Montpellier à ses débuts, ou plus tard à Paris, en particulier sur France Inter. C’est ainsi qu’il fait son entrée dans le milieu de la chanson.

 

Avec Gilbert Becaud au piano

Pendant plus de vingt-cinq ans Louis écrira des chansons et des poèmes et sera l’un des paroliers d’Édith Piaf qui lui envoie à son bureau de la préfecture, un jeune pianiste et compositeur, Gilbert Bécaud.

 

Edith Piaf – Album « Les croix » de Louis Amade

Ils vont travailler  ensemble pendant de longues années et l’on doit à Louis Amade, notamment « L’important c’est la rose », « la Balade des baladins », « la Corrida », « C’était mon Ami », « Les Marchés de Provence » et beaucoup d’autres.

     

Louis Amade et Gilbert Becaud à Canet en 1963

Auteur également de plusieurs romans et de recueils de poésie, ce préfet efficace et taciturne s’est avéré un auteur plein de lyrisme et de générosité.

Louis Amade meurt le 4 octobre 1992 à Paris et laisse derrière lui une grande œuvre de culture populaire, reprise par les plus grands noms de la chanson française.

Merci Frigoulette….