Dis-moi Frigoulette, raconte-moi le Château de Castelnou !

Nous sommes entre 988 et 990, à l’initiative des seigneurs de Camélas Le château de Castelnou est construit.

  Blason ville de Castelnou

C’est vers la fin de 1286 que le château doit affronter son premier siège important.

En effet, le vicomte de Castelnou, Jausbert V est victime de la croisade du roi de France,

Philippe III le Hardi.

 

Philippe III le Hardi

Jausbert V, se rend et le château démantelé. il s’exile alors en Catalogne et ne revient qu’en 1298.

Il restaure son château et améliore ses fortifications. Durant cette période, il doit entre-autre, faire face à une guerre privée ayant pour origine son rival Pierre de Fenollet, également vicomte.

  

C’est à sa mort en 1321 que disparaît officiellement la lignée des Castelnou. Le château est vendu en 1373 à  André de Fenollet, vicomte d’Ille et de Canet.

  

Blason André Ier, Vicomte de Fenollet, d’Ille et de Canet

Puis durant le XVe siècle le château passe à un nouveau seigneur, la famille de Perellos, puis sous l’occupation de Louis XI aux familles françaises de Phelippes et de Châteauverdun.

Au XVIe siècle, la seigneurie passe à la famille de Llupia.

Mais en 1559, le descendant de Llupia est en guerre contre le Gouverneur du Roussillon. Un siège est placé au château qui s’incline face à l’artillerie de son ennemi. Le château ne se relève plus de ce coup du sort mais reste toutefois en possession de la famille jusqu’à la révolution française.

 

 

A la fin du XIXe siècle, il est restauré par Ernest de Satge et transformé en habitation qui passe de propriétaire en propriétaire jusqu’à l’incendie de novembre 1981 et son acquisition en 1987 par la SCI Château de Castelnou.

   

Racheté en octobre 2018 par le Crédit Agricole Sud Méditerranée et par le Conseil Départemental pour l’euro symbolique, le château va rouvrir au public pour l’été 2020.

 

 

Merci Frigoulette….