Curiosités – Vestiges de Château Roussillon

En catalan, Castell Rosselló est le site de la ville antique de Ruscino, qui donna son nom au Roussillon.

 

Lors de la conquête de la région par Charlemagne, celui-ci fait de Ruscino le chef-lieu de la politique du tout nouveau comté du Roussillon lors de sa création.

C’est à cette époque que l’on a construit un nouveau château (Castrum Ruscinonense) qui sera utilisé jusqu’au XIIe siècle.

En fait la première mention du château comtal, construit sur les vestiges de la ville antique, remontent au début du Xe siècle. De cette époque il ne reste que la tour qui dresse fièrement sa silhouette et la chapelle.

La tour du XIIIe siècle est de forme cylindrique, haute de 20 mètres et n’a que 3 mètres et demi à l’intérieur. Elle est construite en galets de rivière et permettait de communiquer avec d’autres tours de surveillance, à travers le réseau développé par les rois de Majorque.

  

Vers le XIIe siècle la ville tombe en décadence pour ne plus s’en remettre. On retrouve le village dans les possessions des Castelnou vers la fin du XIIIe siècle. C’est en effet en 1299 que le roi Jacques 1er le Conquérant donne la seigneurie de Château-Roussillon à Arnaud de Castelnou.

Après la période des seigneurs de Peypertuse, la seigneurie de Château-Roussillon passa successivement dans les mains de plusieurs familles.

Seigneurs de Peyrepertuse, Simon de Montfort et Guy de Levis

Aujourd’hui, cette ancienne commune est rattachée à Perpignan. A l’Est en direction de Canet, le village est sur une petite colline sur laquelle se trouvait l’oppidum de Ruscino que l’on peut encore apercevoir de la route.

Merci Frigoulette…