Dis-moi Frigoulette, raconte-moi le Fort Saint-Elme ?

L’histoire du fort Saint-Elme remonte à l’édification de sa tour de garde érigée au IXe siècle pour lutter contre les razzia Maures.

  

Entre 1276 et 1344, les Rois de Majorque, dont la résidence d’été était le château de Collioure, firent reconstruire cette tour sur ce point de surveillance idéal.

Image associée  Image associée

Les Rois de Majorque

Elle s’inscrivait dans un système de communication efficace avec la Tour de la Massane et la Tour Madeloc.

Résultat de recherche d'images pour "Tour de la massane" Résultat de recherche d'images pour "Tour de la madeloc"

Tour de la Massane – Tour de la Madeloc

En 1537, l’architecte italien Benedetto de Ravenne attire l’attention de l’empereur sur les faiblesses de la position de Collioure. Il obtient l’accord de Charles Quint et commence les travaux en 1538 jusqu’en 1552.

Charles Quint Image associée 

Résultat de recherche d'images pour "troupe allemande fort saint elme"

Malgré la modernisation de la place et l’adaptation à l’artillerie et aux armes à feu, le 13 avril 1642, les troupes françaises du roi Louis XIII parviennent à prendre Collioure.

Résultat de recherche d'images pour "troupes françaises du roi Louis XIII" Image associée

Louis XIII et ses troupes

Résultat de recherche d'images pour "général Antonio Ricardos à port vendres"

Après la signature du Traité des Pyrénées en 1659, la menace du voisin espagnol reste d’actualité.

Résultat de recherche d'images pour "Traité des Pyrénées en 1659"

L’exécution de Louis XVI entraîne, en avril 1793 l’intervention des troupes espagnoles.

Image associée

Le 20 décembre 1793, l’armée espagnole sous le commandement du général Antonio Ricardos attaque Port-Vendres.

Antonio Ricardos Image associée  Résultat de recherche d'images pour "général Antonio Ricardos à port vendres"

Dès le début de l’engagement, les troupes républicaines sont écrasées par un ennemi supérieur en nombre. Elles battent en retraite et cherchent refuge dans le fort Saint Elme.

 Image associée

Mais par trahison le chef de bataillon Dufour garde ses portes closes avant de se rendre aux Espagnols.

L’année suivante, le général Jacques François Coquille dit Dugommier est nommé commandant en chef de l’armée des Pyrénées Orientales et le 3 mai 1794, les troupes républicaines encerclent les forces espagnoles.

Résultat de recherche d'images pour "fort saint elme se rend au espagnols" Résultat de recherche d'images pour "général Jacques François Coquille" Dugommier

Le général Dugommier écrase la garnison qui  capitule le 25 mai 1794 sous une pluie d’environ

11 000 boulets.

Résultat de recherche d'images pour "général Jacques François Coquille"

Après la période révolutionnaire, le fort est transformé en magasin militaire puis démilitarisé en 1903 et laissé à l’abandon.

Le Fort Dugommier, une des composantes du paysage de Collioure Image associée

Inscrit au titre des Monuments historiques le  2 avril 1927, un nouveau propriétaire décide alors de le restaurer.

Pendant la deuxième guerre mondiale, le Fort est occupé par la marine allemande (Kriegsmarine), et certains bâtiments seront dynamités à leur départ afin qu’ils ne puissent pas être utilisés par les troupes alliées.

 

Le Fort est à nouveau réparé en 1950 mais les grands travaux de restauration débutent en 2004.

Résultat de recherche d'images pour "troupe allemande fort saint elme" Résultat de recherche d'images pour "troupe allemande fort saint elme"

Depuis 2008, le fort est un site ouvert au public. Un musée est consacré à la Renaissance et c’est un lieu de spectacles et de manifestations pour tous.

Image associée Image associée

Merci Frigoulette… à bientôt !