Cultures – Les Joyaux Catalans

Tout commence en 1945, quand le grand-père Georges Privat, s’établit à Bourg-Madame, jolie commune de Cerdagne.

Bourg-Madame – Georges Privat

En 1979, son fils Jérôme, décide de s’installer à Prades, et crée en 1994 avec son fils Henri la marque Joyaux Catalans.

En 2003, soucieux de perfectionner la qualité de leurs bijoux, Henri invente un procédé permettant d’améliorer le réflecteur (paillon). Dès lors, les Joyaux Catalan sont réalisés selon cette technique brevetée rendant le paillon inaltérable.

 

Henri Privat

Suite à cette invention, l’entreprise reçoit cette année-là le Prix des Métiers d’Art « SEMA » et en 2007 l’entreprise est classée : « Entreprise du Patrimoine Vivant ».

L’année suivante, l’entreprise est récompensée du «Mercure d’Or» pour son dynamisme, ses innovations et la qualité de ses services.

En 2011, un tout nouvel établissement intègre le cercle prestigieux des sites touristiques de qualité par l’obtention des labels « Qualité Tourisme » et « Qualité Sud de France ».

En 2014, lancement des Croix du Canigou, bijoux créés en hommage à Georges Margouet, Joseph Tasias et aux scouts Notre Dame La Réal.

 

En 2015, une création unique a été réalisée : la couronne de Miss Roussillon.

Depuis maintenant vingt-quatre ans la Manufacture du Grenat à Prades, partage et transmet son savoir-faire familiale avec Henri Privat qui continue de développer l’entreprise, en famille avec sa femme Sandrine.

Sandrine Privat, l’acteur Jean-pierre Darroussin, Jérôme et Henri Privat

Anthony Ciravolo du studio Cirtek – Page de couverture du conte « Frigoulette et le grenat catalan »

 

Merci Frigoulette…