Dis-moi Frigoulette, raconte-moi l’histoire du Prieuré de Marcevol.

Le prieuré de Marcevol fut fondé au XIIe siècle, entre 1128 et 1142, par les chanoines du Saint-Sépulcre.

 

Plan de 1852

A cette époque ça faisait déjà quatre siècles que le Roussillon était redevenu catholique. Prieuré Roman dédié à Saint-Marie, situé sur la commune d’Arboussols, il est surtout intéressant par le caractère de son architecture et en particulier les pièces de marbre sculptées de la façade.

 

Le séisme de 1428, qui fit de nombreux dégâts en Catalogne, endommagea une grande partie des bâtiments monastiques.

En 1489 alors qu’il était en pleine période de décadence comme nombre de fondations religieuses à travers la France, l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem est dissous par le pape.

 

Pape Innocent VIII Giambattista Cibo – Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem

Vendu comme bien national à la Révolution, il est converti en exploitation agricole. L’édifice, classé au titre des monuments historiques par la liste de 1840, est restauré à partir des années 1970.

  

L’association créée en 1971 est devenue en 2002 une Fondation reconnue d’utilité publique, pour mieux assurer son avenir et sa protection.

Elle continue à mener des recherches sur l’étude du Bâti et sa préservation architecturale.

Merci Frigoulette… à bientôt !