Dis-moi Frigoulette, raconte-moi Notre Dame des Anges de Collioure !

L’église Notre Dame des Anges, à Collioure, date du XVIIIe siècle.

Elle fut construite entre 1684 et 1691 suite à la destruction ordonnée par Sébastien le Preste de Vauban de l’ancienne église Sainte Marie située au centre de la ville.

 

Le village s’est ainsi déplacé de quelques centaines de mètres sur son emplacement actuel.

 

Le dôme du clocher, n’a été rajouté qu’en 1810.

 
Au départ, le clocher servait auparavant de fanal (phare) pour les marins désireux de rentrer au port, annonçant la position du port de Collioure par des fumées le jour et par des feux la nuit.

    

Cette église est de style gothique méridional à nef unique. La nef est flanquée de chapelles et se termine par une abside semi-circulaire.

Elle a également un trésor, dit « Trésor de Collioure » : Deux croix processionnelles, des chandeliers, des ostensoirs, un ciboire, deux encensoirs, deux burettes, des plats de quête du XVIe siècle, des reliquaires, quatre bourdons du XVIIe et des ornements du XVIIe siècle également.

 

Au centre le buste reliquaire de saint Vincent martyr en 303, entouré des bustes reliquaires des saintes Maxime et Libérate.

Croix reliquaire de forme et d’ornementation typiquement catalanes.

Elle est l’un des symboles forts des Pyrénées-Orientales, au même titre que le château de Salses, le palais des rois de Majorque ou le train jaune en Cerdagne.

 

Merci Frigoulette