Dis-moi Frigoulette, raconte-moi St Martin de la Roca !

La chapelle romane est composée d’une nef et d’une abside semi-circulaire.

Son histoire commence en 1259, année où elle apparaît dans les textes sous la forme Ecclésia « Sancti Martini de Rupe ».

Cette chapelle servait à maintenir un lien religieux entre les familles vivantes dans le coin. Peu à peu elle sera abandonnée, ces familles se déplaçant vers les autres hameaux de Camélas.

En 1644 l’abbé Honoré Ciuro décide de transformer la chapelle en ermitage.

Deux ans plus tard, l’ermitage fut doté d’un logement car jusque-là, l’ermite vivait dans sa chapelle.

St Martin connaîtra de nombreux ermites même si les conditions de vie étaient particulièrement rudes.

 

En 1838 St Martin subit une première tranche de travaux, la restauration de la toiture du logement.

A la fin du XXe siècle, ce fut le tour de la chapelle en 1969, puis à nouveau du logement en 1977.