Les secrets de la naissance du premier conte 100% Pays Catalan

La collection « Les aventures de Frigoulette » va se décliner en une série de contes pour enfants, à partir de 4 ans.

En français et en Catalan sur le même support littéraire, nous voulons offrir aux enfants des anecdotes, des histoires, des légendes de catalogne tout en y ajoutant une touche originale, afin qu’ils puissent transmettre un jour à leur propres enfants, les aventures de Frigoulette à travers le Pays Catalan.

La naissance du volume 1… « Frigoulette et le sapin de noël« .

« L’effervescence est à son comble pour tous les habitants du village. A la veille de noël, rien ne manque sauf…le roi de la forêt, le sapin ! Mais Jean de l’ours garde la forêt et interdit à quiconque de prendre un arbre. Il fallait que Frigoulette trouve une bonne idée… »

Ma première histoire était là. Je l’avais ! Le haut Vallespir, les fêtes de l’ours, la citadelle de Fort Lagarde et sa légende, l’aventure était toute trouvée.

Il fallait que j’imagine un lieu sympathique où les animaux vivent ensembles !

A quelques pas de ma maison familiale, il y avait une grande et belle ferme, j’y ai passé toute mon enfance.

J’ai huit ou dix ans et je croise des poules, des canards, des vaches, des lapins. Voilà, ils sont là, les habitants du village de Frigoulette, cachés dans mes souvenirs d’enfant ! Gall le vieux chef du village, Cocotte la poule la peureuse, Anec le canard qui vend ses rousquilles, Vaca qui philosophe,  Sengla le robuste sanglier catalan qui n’a peur de rien et toute la ribambelle de petit Gonill qui grignotent en permanence, carottes, feuilles de salades et autres gourmandises bio du jardin !

Malheureusement pour moi, personne ne m’a lu des histoires lorsque j’étais môme. Malheureusement ? Et bien peut-être pas ! J’ai du temps à rattraper.

A l’âge serein d’un demi-siècle, Terry Tremblay en mode huit ans, ça donne quoi ? Trois semaines plus tard, quarante pages écrites.

Bien ! Mais il fallait passer le comité de lecture. Après l’avis de mes propres enfants, quatre au total, Anthony Ciravolo devait donner son accord. Oui, c’est lui le papa de Frigoulette quand même ! Ok, ça passe, il aime !

Mais ces quelques retours positifs ne suffisaient pas. La première aventure de Frigoulette passe alors de mains en mains. Les anciens d’abord. Toujours écouter les aïeuls, ils ont la sagesse ! Ensuite les professeurs, les responsables pédagogiques. Ok, ils approuvent et soulignent favorablement l’initiative.

J’étais aux anges, mais il manquait encore l’avis essentiel !

Première lecture du manuscrit aux enfants, en direct, sans filet au village de noël du Barcarès 2015.

J’appréhende , je stresse ! Face à moi une cinquantaine d’enfants assis sur le sol d’un petit coin douillet joliment décoré, (c’est noël), et moi, devant tout ce petit monde qui n’attend qu’une chose ? « Alors tu racontes ! » Les parents attendent, observent, j’y vais :

« Nous sommes à quelques jours de noël et l’effervescence est à son comble pour tous les animaux du village. Activé à accrocher une guirlande au-dessus de la porte de l’étable, Frigoulette remarqua Granota la grenouille qui bondissait totalement paniquée…. »

Et les yeux s’écarquillent, il y a des oh ! ah ! Attention Frigoulette ! Les enfants sont euphoriques, au fil de l’histoire des grands-parents sont émus et des parents me filment à présent avec leur portable.

Eh Bien ça alors ? Ça vous manquait tant que ça ? ! Si c’est cela donner du bonheur, alors je me mets au travail immédiatement !

Il nous fallait des illustrations pour compléter ce petit ouvrage. Nous l’avons trouvé en la personne de Ben Caillous, une jeune artiste prometteur du département qui à l’aide de son crayon s’approprie très rapidement l’esprit et les émotions qu’a voulu donner la plume de l’auteur à travers ses textes.

Marta notre amie catalane, prêtera un peu de son temps pour traduire le texte en catalan.

Et les écoles ? Si on tentait les écoles ! Bompas, Pia, les médiathèques et les campings. Des lectures de contes à des centaines de bambins, d’ici et d’ailleurs et à chaque fois c’est un succès, les yeux ébahis ils applaudissent et réclament encore une autre histoire.

Un énorme merci à tous ces enfants qui peu à peu se familiarise avec Frigoulette et ses aventures en Pays Catalan.

Terry Tremblay

Mais.. qui est Jean de l’ours ?

Les Fêtes de l’Ours des Pyrénées orientales sont issues de la légende de Jean de l’Ours suivants d’anciens rituels, correspondants à la fertilité marquant le renouveau printanier. L’ours ravisseur de jeunes bergères était pourchassé par les chasseurs, capturé et montré aux villageois sur la place du village. Au cours de cette cérémonie la bête était rasée et retrouvait ainsi son aspect humain. La fête de l’Ours de Prats de Mollo est issue des anciennes traditions pyrénéennes, et représente le rite de passage entre l’homme sauvage et l’homme civilisé.

Aujourd’hui, Trois jeunes gens revêtus d’une toison de mouton, s’enduisent le visage et les bras d’une huile mélangée à du noir de fumée. Une fois prêts, ils dévalent les pentes du fort Lagarde à la rencontre des chasseurs et s’élancent à la poursuite des villageois et surtout des villageoises à travers toute la ville fortifiée, marquant leurs victimes de belles traces noire sur le visage. Maquillage tendance !